Japon, le prix du silence

Court métrage sur le Japon Post Fukushima

Publicités

Aussi fascinant puisse être le Japon, n’oublions pas que tout n’y est pas rose. C’est la raison pour laquelle je vous propose de découvrir ce petit documentaire réalisé en 2012 par l’artiste Shift et que j’ai co-écrit. Cet film a été primé récemment au FIFEL ((International Festival of Films about the Energy) à Lausanne et présente un Japon Post-Fukushima, soulevant la question de l’intérêt du nucléaire…

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s